King of Scars

 » C’est bon d’être de retour chez soi. « 

Leigh Bardugo
Milan, Page Turner
💛💛💛💛💛


J’ai mis du temps à le sortir de ma pal, autant par peur de quitter cet univers pour toujours (je croyais que c’était un one-shot !!) que d’appréhension. Vous connaissez cette sensation, quand vous avez très envie de faire quelque chose sans pour autant sauter le pas parce que…et après ? C’est ce que je ressentais avec King of Scars. Mais j’ai finalement pris mon courage à deux mains et, mesdames et messieurs, C’EST UN COUP DE CŒUR !! Le premier de 2020, mais je n’en attendais pas moins de notre beau prince corsaire.

King of Scars est écrit dans le même style que Six of Crows, c’est à dire que c’est un roman à plusieurs points de vues, quatre pour être exact. J’ai un peu tiqué dessus car j’avais eu du mal avec ce système dans Six of Crows. Je me suis dit « ah mince, ça n’avait pas forcément marché pour moi dans la duologie précédente, j’espère que ça ne me fera pas pareil avec ce roman… ». Eh bien pas du tout ! Pour Six of Crows, j’avais eu du mal à m’attacher à certains personnages et ça a dû jouer sur ma lecture. Ici, aucun problème ! Je me suis régalée du début à la fin et j’ai déjà hâte de lire la suite !

Pour ceux qui ne le savent pas, il faut avoir lu la trilogie Grisha et la duologie Six of Crows pour lire King of Scars. C’est pour ça que je n’écrirais rien, dans cette chronique, qui puisse spoiler les personnes n’ayant pas lu les deux sagas précédentes. Que je vous conseille activement d’ailleurs parce que cet univers est tout simplement fantastique ! Si le cœur vous en dit, vous pouvez retrouver mon avis sur la trilogie Grisha juste ici.


Ce premier tome de cette nouvelle saga est à la hauteur de ce à quoi nous a habitué Leigh Bardugo. De l’action, de l’humour, des secrets, des révélations. Il a tout pour plaire ! En le commençant, je savais qu’on allait retrouver Nikolaï, mais j’ignorais totalement qu’on y retrouverais également Zoya et Nina. Je les ai d’ailleurs toutes deux préféré ici que dans les deux autres sagas. Est-ce dû à la continuité de l’histoire ou au fait qu’elles aient toutes les deux évoluées depuis leurs précédentes aventures ? Aucune idée. On retrouve également d’autres personnages qu’on connait déjà, au plus grand plaisir des lecteurs et on a même droit à quelques allusions sur d’autres.

Ce roman, comme je le dis plus haut, a plusieurs voix. Et le petit plus (j’ai personnellement trouvé que c’était un plus), c’est qu’on suit deux intrigues à la fois, et même une petite troisième ! Même si j’étais perplexe au début et que j’avais mes théories, ça ne m’a pas empêché d’être complètement charmée par la manière dont est amenée l’histoire. Je ne sais pas trop quoi dire de plus sans risquer de spoiler les personnes n’ayant pas lu Grisha et Six of Crows, mais je vais ajouter ceci : si vous avez aimé ces deux sagas, alors vous serez ravis de découvrir King of Scars ! Si, comme moi, vous avez eu du mal avec l’une d’entre elles, je vous conseille de tout de même laisser sa chance à ce beau roman doré. Il en vaut la peine, croyez-moi !

Et cette fin ! Cette fin !!!!! Oui, je trépigne rien qu’en y repensant, mais CETTE FIN QUOI !!!

La suite promet d’être intense et pleine de surprises ! Je ne sais pas si ce sera une duologie ou une trilogie (ou plus, qui sait ?) mais une chose est sûre : j’ai hâte de l’avoir entre les mains !


Êtes-vous déjà entré dans le GrishaVerse ? Cet univers vous tente-t-il ?

Je vous souhaite une bonne journée et de belles lectures,

Un commentaire sur « King of Scars »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s